Hommage à tous les professionnels du végétal.

Lepanthes lucifer




Lths. lucifer  Luer & Hirtz 1987.

Synonyme :
Aucun.

Tribu : Epidendreae
Sous-tribu : Pleurothallidinae
Genre : Lepanthes
Sous-genre :
 Marsipanthes
Section : Felinae
Sous-section : 
Division : 

Espèce : lucifer

Étymologie :
Du nom d'un ange déchu pour s'être rebellé contre Dieu.
Certains l'ont rapidement diabolisé et assimilé à Satan d'où
Lucifer, synonyme de Satan.
Référence à la couleur rouge des sépales ainsi que des pétales
en forme de cornes.

Mode de vie :
Plante épiphyte.

Végétation :
Sympodiale.
Rhizome au développement en touffe ( cespiteux ).

Habitat :
Forêts humides dans les pentes orientées Ouest.














Origine :
Endémique d'Equateur.
Altitude :
De1250 à 1400 mètres.




CULTURE



Température de culture :
De culture tempérée à chaude.
 Chaude................... jour : 20°C à 27°C nuit : 11°C à 18°C.
 Tempérée chaude....... jour 18° C à 25°C nuit : 10°C à 15°C.
 Tempérée................ jour : 12°C à 20°C nuit : 8°C à 13°C.
   Tempérée froide.......... jour : 12°C à 18°C nuit : 8°C à 11°C.
   Froide......................  jour : 10°C à 16°C nuit : 5°C à 12°C.

Type de culture :
Sur plaque (vivement conseillé),
si l'on peut assurer une bonne hygrométrie.
Culture en pot possible mais délicate au vu
de la taille de la plante.

Milieu de culture :
Sur plaque
Que de la mousse rase fixée sur la plaque.

Arrosage :
Maintenir humide mais sans excès.
Attention aux jeunes pousses sensibles
aux contact de l'eau.
Plusieurs vaporisations journalières possible
si la culture est dite sur plaque (montée).

Hygrométrie :
Demande une forte hygrométrie
Entre 80 et 90% ou plus.
Ne devrait jamais être inférieur à 75%.

Ventilation :
Indispensable, légère.
L'air doit être en mouvement sans dessécher
trop vite le milieu de culture.







Fertilisation :
Comme pour les Masdevallia.

Luminosité :
Ombre.
Jamais de soleil direct.







Repos : ( voir légende )
  







Particularités :

 Floraison multiple successive.






Difficulté culturale :








 Lths. lucifer n'est pas trop compliqué de culture.
              
 Comme toutes les espèces du genre,
              Lths. lucifer est assez sensible aux excès d'eau ;
              cependant ;
              il ne supporte pas de coups de sec,

  Le taux d'hygrométrie relatif est primordial ;
              il est très important de le maintenir dans une fourchette
              comprise entre 80 à 90 %.
              Ce pourcentage peut être supérieur à 90,
              mais en aucun cas inférieur à...
              aller, je dirais 75 %...

 ... Il en va de même pour la ventilation.
             Si Celle ci est importante pour le bien être de
             votre plante,
             elle ne doit pas être trop forte en intensité
             ou,
             de placer la plante trop près de la source sous
             peine de voir les feuilles se desséchées.
             
 Pour le montage sur plaque,
              je déconseille l'utilisation de fanjan même si cela
              fonctionne bien.
              L'espèce est si petite,
              et par conséquent les racines si fines,
              qu'il vous serait impossible voir très difficile
              de changer le support au besoin sans endommager
              la plante.                    

  Technique personnelle :
               Avant l'acquisition de l'espèce,
               vous pouvez mettre en culture sur du liège,
               une plaque de mousse rase ou ensemencer cette
               dernière au moins trois mois avant d'y fixer le Lepanthes.
               Le bute de cette technique est de recréer au plus près
               ou au mieux le biotope de l'espèce.

 L'Espèce peut être confondue avec Lths. niesseniaproche ;
              ou inversement.














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.