samedi 26 mars 2016

Le rempotage ou empotage en quelques photos.








Si la culture de vos Pleurothallidinae se fait en pot
ou en panier ;
et étant donné leurs besoins spécifiques,
a savoir ;
un substrat toujours humide ;
la qualité du milieu de culture est primordial.

La dégradation du substrat est assez rapide et le système

racinaire des Pleurothallidinae relativement sensible
non pas seulement aux excès d'eau,
mais également aux substrats trop compacts,
mal aérés.

Il m'a souvent été possible d'observer de belles plantes

prometteuses aux feuilles devenant jaunes essentiellement
dans le centre de la touffe.
Une des causes de ce phénomène est l'étouffement
des racines par un excès d'arrosage,
mais également par un substrat trop dégradé
donc compact.

Le problème avec les Pleurothallidinae,

c'est qu'il n'y a aucun organe de réserve
ou quasiment pas.
Une fois les symptômes visibles,
en l'occurrence jaunissement des feuilles
ou perte importante de ces dernières encore vertes ;
il est déjà pratiquement trop tard pour récupérer
la plante.

Il est important de veiller à ce que le milieu de culture
soit toujours bien aéré, non compacté par une dégradation
trop importante.
Il est évident que cela ne concerne que les milieu de culture
organique qu'il soit à base d'écorces, de sphaigne, etc...
et ne concerne que la culture en pot,
qu'il soit ajouré. en terre ou en plastique.

Je recommande donc d'anticiper,

d'avoir un bon suivi au niveau de la qualité
du milieu de culture.
Pour cela, 
le rythme de rempotage devrait être d'une fois par an
voir au maximum tous les deux ans.

Etape 1 / Le nettoyage des racines. 
Après avoir dépoté et retiré l'ancien substrat,
il est important d'éliminer toutes les racines mortes
( généralement molles et de couleur brunâtre ),
qui se trouvent essentiellement au centre du système
racinaire ( les nouvelles racines vers l'extérieur ),
ainsi que les racines abîmées.



Avant...













...Et après nettoyage
du système racinaire
et suppression des racines
mortes ou abîmées.






Avant...















... Après.





Nous pouvons observer sur ces deux photos
les racines actives ainsi que leur emplacement
dans le pot par conséquent dans le substrat.


La flèche jaune indique
le centre de la motte.
Les racines y sont quasi
inexistantes et en général
mortes.
Les racines qui résultent 
des développements récents
ou de l'année sont indiquées
par les flèches vertes.
























Étape 2 / préparer le pot.
Mettre dans le fond du pot un bon drainage.
Personnellement,
j'utilise pour ce faire du polystyrène ;
mais vous pouvez utiliser tout autre matériel
ne retenant pas l'eau,
bille d'argile, gravier, etc...
mais dans ce cas, il doivent êtres propres
et par précaution ;
désinfectés.



La raison de ce drainage est du fait
que le milieu de culture dans le fond du pot est toujours
plus gorgé d'eau et reste bien plus longtemps mouillé.
Pour éviter que les racines baignent trop longtemps
dans un milieu de culture trop humide,
il est bon de ne pas mettre du substrat jusqu’aù fond
du pot,
mais de le remplacer par un matériel drainant.


Étape 3 / le rempotage ou empotage.
a/ Placer dans le fond du pot et au-dessus de la couche
    de drainage,
    une couche de substrat.
b/ Mettre la plante dans le pot en la centrant
    et la maintenir d'une main ( photo A )
    afin que son collet reste au même niveau
    que la partie supérieure du pot ( photo B )
    ainsi qu'en son centre.
c/ Incorporer le substrat dans le pot sans trop tasser ( photo C ).

Photo A.
Photo B.













Photo C.

d/ Au résultat final,
    vous devez obtenir ceci ( photo D ).


Photo D.
A ce stade,
vous pourrez toujours tirer la plante un peu vers le haut
si vous pensez quelle est trop enfoncée.
Il ne vous restera plus qu'à ré-enfoncer le substrat en maintenant
la plante au bon niveau et au besoin,
en rajouter un peu.

e/ Il ne vous reste plus qu'à fixer le clip pour bien maintenir
    la plante jusqu'à l'enracinement ( photo E ) .

Photo E.





Il est préférable voir primordial que le milieu de culture
de la plante à rempoter soit humide ;
au besoin,
             effectuer un arrosage et attendre dix à vingt minutes.
             en effet ;
             les racines seront bien plus souples
             et le milieu de culture plus facile à enlever.


Le substrat que vous utiliserez pour effectuer
votre rempotage pourra être soit sec ou humide.
Il y a en effet deux écoles ;
             celles qui préconise l'utilisation d'un substrat
             préalablement humidifier avant son emploi
             pour le rempotage,
             et celle qui utilise en milieu de culture sec.
             Personnellement,
             j'humidifie le substrat avant emploi.


Après le rempotage,
aucun arrosage ne doit être prodigué
le jour même.
             Il sera préférable d'attendre le 
             lendemain.


Après un rempotage,
il est important de ne pas faire
d'apports d'engrais pendant au
             moins trois à cinq semaines.


Il est important de placer un clip
pour un bon maintien de la plante
et du substrat.


Pour un bon suivi,
ne pas oublier d'écrire la date
de rempotage sur l'étiquette.



Voir également :

Pour la fabrication des clips de maintien -   


Pour tout savoir sur le substrat -   







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.