dimanche 15 avril 2018

Platystele examen-culicum





Pls. examen-culicum Luer 1976.

Syn :
Platystele culex Luer & R. Escobar 1981

Tribu : Epidendreae
Sous-tribu : Pleurothallidinae
Genre : Platystele
Sous-genre : 
Section : 
Sous-section : 
Division :
Espèce : examen-culicum

Étymologie :
Du Latin examĕn, ĭnĭs, n. : essaim (d'abeilles),
troupe, bande, foule, nuée (de sauterelles).
et
cŭlĭcŭlus, i, m : petit moucheron.
Faisant référence à l'apparition de nombreuses petites fleurs
minuscules.

Mode de vie :
Plante épiphyte.

Végétation :
Sympodiale.
Rhizome au développement en touffe ( cespiteux )
assez compact.

Habitat :
Forêts humide.

















Origine :
Colombie, Equateur et Pérou.

Altitude : 
de 1500 à 27500 mètres.





CULTURE



Température de culture :
Donné en culture froide à Tempérée froide.
Chez moi il est cultivé en tempérée,

   
       Chaude...............jour : 20°C à 27°C nuit : 11°C à 18°C.
       Tempérée chaude.......jour 18° C à 25°C nuit : 10°C à 15°C.
 Tempérée................jour : 12°C à 20°C nuit : 8°C à 13°C.
 Tempérée froide..........jour : 12°C à 18°C nuit : 8°C à 11°C.
  Froide...................... jour : 10°C à 16°C nuit : 5°C à 12°C.

Type de culture :
En pot de terre ou sur plaque.
Il serait préférable de le cultiver sur plaque.
Milieu de culture :
En pot de terre granulométrie fine
  1. Écorce de pin 3 à 4 parts
  2. Charbon de bois 1 part
  3. Perlite 1 part
  4. Sphaigne 1 à 2 parts
Sur plaque
Que de la sphaigne 

Arrosage :
Maintenir humide mais sans excès.
Attention aux jeunes pousses sensibles
aux contact de l'eau.

Hygrométrie :
De 75 à 85%.

Ventilation :
Faible.







Fertilisation :
Comme pour les Masdevallia.

Luminosité :
Ombre.
Jamais de soleil direct.







Repos ( voir légende ) :
 







Particularités :

 Espèce très facile de culture sans exigence
              particulière pour la température de culture.







 Le genre Platystele détient le record des fleurs
              les plus petites dans cette grande famille
              des Orchidaceae.
              Platystele jungermannioides a une fleur si petite

              d'un diamètre de 1 à 2 mm,
              que ses pétales sont quasi transparents car composés
              d'une seule couche de cellule,
              plus petit que Bulbophyllum minutissimum.
              Mais il parait qu' en Equateur,
              une nouvelle espèce du genre Platystele aurait

              été trouvée encore plus petite que Pls. jungermannioides.


 Pour l'induction florale,
             il est important de soumettre la plante
             à un écart de température jour nuit.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.