dimanche 12 février 2017

Lexique au tour des plantes : S


sabulicole :
Qui pousse ou vie dans le sable.
syn. : arénicole.

sac :
Petit renflement à la base de certains pétales ou sépales.


sac à pollinisation :
Sac en plastique ou en papier utilisé en horticulture

pour permettre d'exclure le pollen contaminant
de la surface réceptive des structures femelles lors
des fécondations croisées en vu d’hybridation par exemple.















sac embryonnaire :
Macrospore des Gymnospermes où l'on observe,
à l'intérieur du nucelle prothalle femelle,
un complexe de cellules.
Le sac est une vésicule apparaissant au milieu du nucelle
de l'ovule des plantes phanérogames.
Micro-photographie d'un sac embryonnaire
(gamétophyte femelle) chez les Angiospermes.




































sac pollinique :
Compartiment situé dans les fleurs mâles
qui contient plusieurs dizaines,
voire plusieurs centaines de microspores
qui se développeront en grains de pollen.















sagitté :
En en forme de fer de flèche.
















salep :
Substance qu'on tire des racines bulbeuses et mucilagineuses
de certaines orchidées du genre Orchis.

samare :
Fruit sec indéhiscent,
akène à péricarpe prolongé en aile membraneuse,
favorisant la dissémination.












saponacé :
Qui a l'apparence, la texture ou les propriétés du savon.

saponine :
Glucoside extrait de diverses plantes dont la solution aqueuse
mousse par simple agitation,
qui est doué de propriétés émulsionnantes et possède
une action hémolytique.

sapromyophile :
- Fleurs à odeur putride.

- Se dit d'une fleur dont la pollinisation est assurée par des diptères
   qui sont attirés par son odeur fétide.

sapromyophilie :
Pollinisation par les insectes et mouches à charogne.

saprophage :
Qui se nourrit de matières organiques en décomposition.

saprophyte :
Organisme qui croît sur les matières organiques en décomposition.


sarcocarpe :
- Fruit en forme de baie.

- Synonyme de mésocarpe.

sarment :
- Jeune rameau qui a poussé dans l'année partant
   du pied de vigne et portant la récolte.

- Tige ou branche ligneuse grimpante.

sarmenteux :
Qui a une tige ou des rameaux ligneux, flexibles, faibles,
ayant besoin d'un appui.

saxicole :
Se dit d'une plante poussant dans les rochers, les murs etc. 

scabre :
Se dit d'une surface rude au toucher.

scarieux :
Se dit d'un organe écailleux ou qui rappelle une écaille
par son caractère translucide, parcheminé ou membraneux

scarification :
Traitement avant la germination pour rendre les téguments
perméables à l'eau et aux gaz,
habituellement accompli par l'abrasion mécanique
ou en trempant les graines brièvement dans un acide fort
ou dans une autre solution chimique.
syn. : stratification.

schizocarpe :
Fruit formé par la juxtaposition de plusieurs méricarpes.
Il sagit en fait d'un fruit sec ou rarement charnu dérivé d'un pistil
aux carpelles à l'origine soudés (gynécée syncarpe bi ou pluricarpellé)
qui se divise en segments (méricarpes).
Ces méricarpes deviennent à maturité des akènes, drupes,
voire des pseudo-samares.
syn. :cénocarpe.

Schizocarpe d'Alcea rosea.



















schizocarpique :
Qualifie une plante qui produit un cénocarpe.

schizogène :
Qualifie des poches ou canaux sécréteurs nés de l'écartement
de cellules sécrétrices comme chez les Eucalyptus.
 
schizopétale :
À pétales divisés ou déchiquetés.

sciaphile :
Qui cherche les stations ombragées,
sous couvert forestier ou sans ensoleillement direct

sciaphyte :
Plante qui se développe à l'ombre.
syn. : héliophobe.

scorpioïde :
Qualifie une inflorescence définie dans laquelle chacun des axes,
portant les fleurs,
naît toujours du même côté du rameau précédent et donne,
du même côté,
le rameau suivant.




















sécréteur :
Qui produit une sécrétion.

sélection :
Limitation de la reproduction à certains individus privilégiés,
soit par la nature (sélection naturelle),
soit par l'homme (sélection artificielle).

semence :
Organe, ou partie d'organe, capable de reproduire un individu.
Nommé en terme familier, graine.

séminal :
Relatif à la graine.

semis :
- D'une manière générale ;
   jeune plante provenant de la germination d'une graine.

- Action ou manière de semer.

- Terrain ou contenant ensemencé depuis peu,
   où éventuellement les jeunes plantes sont déjà apparues.

semoir :
Machine ou outil utilisée pour semer les graines,
comportant un système de distribution.

semperflorens :
Toujours fleurissant, 
n'ayant pas de période de floraison bien définie.

sempervirent :
Se dit d'un végétal qui conserve un feuillage vert toute l'année.
ce qui résulte que le feuillage ne se renouvelle pas selon
un rythme saisonnier marqué offrant ainsi un port toujours
vert.

sénescence :
Processus naturel suivant la maturité physiologique ou horticole
et conduisant à la mort du tissu.
En terme plus simple,
cela correspond au vieillissement naturel des tissus et de l'organisme.
syn. : vieillissement.


sépale :
Chacune des pièces du calice de formes couleurs
ou textures très variées.
Chez certains genres comme les orchidées,
ce son les sépales qui donnent la forme de la fleur.











1 = sépale dorsal
2 et 3 = sépale latéral

1 = sépale dorsal
2 et 3 = sépales soudés formant
un synsépale.
1 = sépale dorsal
2 et 3 = sépale latéral










































sépaloïde :
Qualifie un organe qui ressemble à un sépale sans en être un. 

septé :
Du Latin septum : cloison.
Ayant des cloisons.

septicide :
Déhiscence d'une capsule qui à lieu au niveau des cloisons
intercarpellaires ou des zones de sutures entre les carpelles.























septifrage :
Déhiscence d'une capsule qui a lieu de part et d'autre des placentas.
Elle s'accompagne obligatoirement d'un autre type de déhiscence.
Capsule d'orchidée.




septum :
Cloison. 

séricé :
Se dit d'une surface d'aspect soyeux.

serrulé :
Feuille dont la marge est munie de dents recourbées vers le sommet,
comme celles d'une scie.
Feuille dentée dont la finesse des dentelures détermine :
- Les dents ont la forme de dents de scie,
   on dit que le bord est serraté.

- Les dents de scie sont très fines,
   on dit que le bord est serrulé.








sessile :
Se dit d'une feuille dépourvue de pétiole ou d'une fleur
ou d'un fruit sans pédicelle.











sétacé :
Qualifie un organe étroit, fin et raide.

silicicole :
Qui croît de préférence dans les terrains siliceux.
syn. :  calcifuge.

silicule :
Silique presque aussi large que longue.
Silicule de Capsella
( bourse à pasteur ).























silique :
Capsule,
au moins trois fois plus longue que large,
formée de deux valves séparées par une
cloison portant les graines.

















sillon :
Qualifie des stries profondes et étroite
à la surface d'un organe.













silloné : 
Creusé de sillons.












simple :
Se dit d'un organe qui n'est ni composé ni ramifié
en plusieurs éléments.

sinué :
Organe dont la marge est marquée par des échancrures
arrondies et en général peu profondes.











sinus :
Échancrure plus ou moins marquée sur la marge d'un organe
entre deux lobes successifs.




















siphonogame :
Qualifie une plante dont la fécondation se fait à l'aide
d'un tube pollinique.
Voir tube pollinique.

soie :
- Poils simple en général raide et dressé.

solitaire :
Inflorescence constituée par un pédoncule
portant une seule fleur.

sommet :
Partie supérieure d'un organe.

sore :
Ensemble formé par les groupes de sporanges
et leur membrane protectrice ou indusie chez les fougères.


















spadice :
Chez les Aracées, axe simple, charnu, garni de fleurs sessiles,
et ordinairement entouré d'une spathe.













spadicé :
Pourvu d'un spadice.

spadiciflore :
À fleurs disposées en spadice.


spathe :
Grande bractée de formes et couleurs variables
s'insérant à la base d'une inflorescence
et la renfermant dans sa jeunesse ou voir parfois durant l'anthèse.













Spathe d'Amorphophallus titanum.


Spathe de Zantedeschia aethiopica.

Spathe de Cattleya ( orchidée )
renferment le ou les boutons floraux.



spatulé :
Qualifie un organe en forme de spatule.













sphaigne :
Genre de mousses (Bryophytes), de la famille des Sphagnaceae,

regroupant environ 3500 espèces dans le monde et croissant
particulièrement bien dans les milieux humides frais
de l'hémisphère boréal.
Entrant dans la composition de certain milieu de culture,
ses propriétés sont très appréciables :

- Exerce un pouvoir tampon très appréciable
   ( pH naturellement acide de 4,8 )

- Action antibactérienne permettant la protection
   contre la pourriture, les maladies et les parasites
   du à son pH.

- Joue un rôle de rétenteur d'eau
   ( absorbe plus de 20 fois son poids en eau ).


spiciforme :
Inflorescence ayant l'aspect d'un épi mais n'en étant pas un.
Panicule spiciforme de Setaria viridis.





















spinule : 
Petite épine molle. 

















spinuleux :
Se dit d'un organe couvert ou bordé de spinules. 

sporophylle :
Feuille fertile plus ou moins modifiée,.
spécialisées pour porter les sporanges.

sporophyte :
Individu diploïde produisant par méiose des spores
et provenant du développement d'un zygote.
C'est le stade de la génération du cycle de reproduction des plantes
qui produit des spores (microspores ou macrospores éventuellement),
qui sont disséminées ou non.
Cette phase du cycle de développement fait suite à la fécondation ;
elle contient donc le double de chromosomes du gamétophyte.





























stade :
Étape, moment ou période bien précise dans le développement
ou l'évolution d'un organisme.

staminal :
Relatif aux étamines.

staminé :
Fleur ou inflorescence qui possède des étamines ( androcée ),
mais ne possède pas de pistil ( gynécée ).

staminode :
- Étamine ayant un avortement de l'anthère.


- Étamine étant dans l'incapacité de produire du pollen.

stérile :
Se dit d'une fleur, d'un individu ou d'une partie du végétal ( fronde )
incapable de se reproduire.

stigmate :
Partie du pistil ce trouvant à l'extrémité du style,
réceptrice du pollen.



















stigmatique :
Qui se rapporte au stigmate. 

stipe :
- Cher les Orchidées, organe reliant les pollinies au rétinacle
   syn. : caudicule.















- Chez les monocotylédones (et les ptéridophytes arborescentes)
   en particulier les Arécacées,
   formation résultant de l'accumulation des bases foliaires
   formant le "tronc" des Palmiers des Dragonniers etc. 


stipule :
Chacun des appendices géminés, foliacés,
qui se trouvent à la base d'un grand nombre de feuilles.
syn. : appendice.













stolon :
Tige aérienne rampante à entre-nœuds allongés
et feuilles réduites, radicante.
Stolon du fraisier ( fragaria ).
Stolon de Chlorophyttum.





























stomate :
Structure épidermique impliquée dans les échanges
d'eau ( évaporation ) et de gaz ( respiration ). 











stratification :
Traitement fait avant que la germination ait lieu
pour briser la dormance des graines et pour promouvoir
une germination rapide et uniforme.
syn. : scarification.

strié :
Marqué de lignes parallèles,
ou creusé de petits sillons parallèles entre eux.

style :
Partie du carpelle reliant l'ovaire au stigmate.














Sub- :
Du latin, sŭb, préfixe signifiant entre autre : presque,
assez semblable, un peu, sous, au-dessous de, au fond de,
aux environs de, immédiatement après, au moment de,
un peu avant etc...

suber :
Tissus secondaire périphérique mort de l'écorce des ligneux
et imprégné de subérine. 

substance attractive :
Substance produit naturellement par la fleur
pour attirer les pollinisateurs.

substrat :

- En horticulture,
   support ou base sur lequel peuvent se développer les végétaux.

- En biologie,
   molécule qui, après s'être liée au site actif d'une enzyme,
   est transformée en un ou plusieurs produits.

subtropical : 
Répartition géographique oscillant autour des tropiques.

subulé :
Qui se termine insensiblement en pointe très aiguë,
en forme d'alêne.
syn. : - caudé
          - brusquement acuminé
          - apiculé
          - aristé.
          - cuspidé
          - mucroné

succube :
Du latin succuba : concubine,
de succubus, composé de sub- : sous et cubare : coucher.
Littéralement « qui couche sous ».C'est une disposition des feuilles de l'une par rapport à l'autre,
dans laquelle le bord supérieur d'une feuille est recouvert
par le bord inférieur de la feuille située juste au dessus.



















suc :
Liquide contenu dans certaines structures organiques.

succulent :
Se dit d'une plante ou d'un organe charnu gorgé de suc.

suçoir :
Base du sporophyte (ou sporogone) des Bryophytes,
implantée sur le gamétophyte et dépendant de lui
pour son approvisionnement,
au moins en eau et en sels minéraux.
C'est un rameau spécial d'un hyphe fongique,
adapté à l'absorption de la nourriture,
et qui pénètre souvent dans les cellules de l'hôte vivant.syn. : haustorie.

suffrutescent :
Se dit d'une espèce végétale qui a les caractères
du sous-arbrisseau.
supère :
Se dit d'un ovaire situé au-dessus de l'insertion du calice et de la corolle.

surface stigmatique :
Surface du stigmate captant le pollen.

surgreffé :
Greffé à nouveau, sur une partie déjà greffée.



suturale :
Qualifie tout type de placentation se situant
sur les sutures carpellaires.
















suture :
Ligne de jonction de deux organes soudés.

sycone :
Type très spécial d'inflorescence et d'infrutescence
que l'on rencontre tout particulièrement chez les Figuiers.
La figue de par ce fait, est un faux fruit.













sympétale :
Corolle dont les pétales sont soudés entre eux.
syn. : - gamopétale
          - campanulée.












sympodial :
Type de croissance défini dans lequel un bourgeon latéral
reprend la croissance des axes après que le bourgeon terminal
a cessé son développement total.

synanthérie :
Fusion des étamines entre elles par leurs anthères.

syncarpe :
- Faux-fruit qui résulte de la fusion de petits akènes
   dont le périanthe est devenu charnu.
   Ce faux fruit est donc composé,
   résultat de la fusion de plusieurs drupéoles
   (murier, framboisier, Rubus ).










- Qualifie au sens large un gynécée résultant
   de la fusion de plusieurs carpelles,
   au sens strict = eusyncarpe.













synsépale :
Se dit du résultat de la soudure d'au moins deux sépales
ne formant plus qu'un.
1 = sépale dorsal
2 et 3 = sépales soudés formant
un synsépale.


























synstémone :
Qualifie un androcée dont les étamines sont soudées entre elles.

synstémonie :
Fusion des étamines par leurs filets. 
Genista pilosa.























Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.