mercredi 18 mars 2015

Lecanopteris sinuosa





Environ 23 espèces toutes épiphytes.

Lecanopteris sinuosa ( Wall. ex Hook.) Copel. 1929.

Synonyme : Aucun.

Division : Pteridophyta 
Classe : Filicopsida
Ordre : Polypodiales
Famille : Polypodiaceae
Genre : Lecanopteris
Espèce : sinuosa

Étymologie :

Lecanopteris :
Du Grec lecanore  λ χάνη, ης : " bassin ",
et de
ptĕrisĭdis, f. : ptéris (une fougère).
- gr. πτέρις. 

En référence à la forme des sores.

sinuosa :

Du Latin sĭnŭōsusa um : " courbé, sinueux ".
En référence au rhizome plus ou moins sinueux.


Jeune division.

Rhizome.
















Rhizome.
Rhizome.
Nouveau développement.

Feuille fetrile avec sores.



Origine :
Malaisie, Sulawesi, Philippines, Sumatra,
Papouasie Nouvelle-Guinée, Iles Moluques,
indochine ( Cambodge , Vietnam )
& Vanuatu.
Altitude :
De 0 à 250 mètres.



Culture

 Température :
De 12°C à 25°C.
Lecanopteris sinuosa est de culture dite chaude.
Un écart de températures entre le jour et la nuit
lui est favorable.
Chez moi cet écart est de 5 à 10°C
suivant la saison.
Il aime avoir des nuits un peu plus fraîches.

Hygrométrie :
Entre 65 et 80%.

Ventilation :
Comme pour la plupart des épiphytes,
l'air doit être en mouvement autour de la
plante.
La ventilation doit par conséquent être importante
sans toutefois assécher trop vite le milieu de culture.

Luminosité :
Un maximum de lumière mais sans soleil direct.

Fertilisation :
Personnellement, j'utilise un engrais riche en azote
NPK 10/3/7 dilué au double d'eau ( soit 5ml/L)
tous les quinze jours.

Type de culture :
Si l'environnement est très humide,
vous pouvez cultiver en panier avec un milieu de culture
type orchidée ou que dans de la sphaigne sur écorce
ou sur fanjan.
chez moi je cultive Lecanopteris sinuosa dans un
pot plastique.
Dans le fond j'ai mis une couche de graviers pour le drainage.
Le milieu de culture est constitué d'écorce de pin et de sphaigne.
Le milieu doit être très drainant.

Arrosage :
le milieu de culture doit resté humide mais sans excès.
Laissez sécher la partie supérieure du milieu entre
deux arrosages.

 Dans leur milieu naturel,
            les espèces de Lecanopteris couvertes d'écailles
            poussent dans un climat plus sec ;
            nous dirons plutôt moins humide,
            car plus sec pourrait prêter à confusion. 
            De ce fait,
            les rhizomes écailleux sont beaucoup plus sensibles
            aux excès d'humidité et donc sujet à la pourriture.
            En conclusion,
            les lecanopteris ayant des rhizomes écailleux,
            réclament une humidités inférieures à celles des
            espèces non écailleuses (glabres) ;
            aussi bien en taux d'hygrométrie,
            que pour le milieu de culture.


A savoir :
Dans les études des fourmis qui ont une relation
avec les Leucanopteris,
plus de 30 epèces ont été enregistrés dont 5 espèces
étaient clairement et systématiquement présentent.
Ce sont :
  • Crematogaster treubi
  • Crematogaster difformis
  • Camponotus pallidus
  • Iridomyrmex cordatus
  • Iridomyrmex murinus


*
Les sores ( nom masculin ) sont les fructifications formant un amas
de sporanges**.

**
Les sporanges sont des sacs produisant des spores***.

***
Une spore est une cellule de multiplication végétative ou de reproduction.

****
L'indusie est une membrane plus ou moins épaisse
de différentes couleurs protégeant les sores. 




 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.