mercredi 27 août 2014

Pyrrosia serpens






Environ 100 espèces dans le genre Pyrrosia,
épiphytes ou lithophytes.

Pyrrosia serpens ( G. Forst.) Ching 1935.

Syn :
- Drynaria macrosora   Fée, Gen. Fil. 1833.
Craspedaria serpens   Presl. Epim. 1851.
- Cyclophorus blepharolepis   C. Chr. 1906.
Cyclophorus macrocarpus   Copeland, Univ. 1931.
Cyclophorus serpens   C. Chr. 1906.
- Cyclophorus serpens var. normalis   Domin., 1914
- Microgramma heterophylla   Baker in Hooker & Baker 1867.
- Niphobolus bicolor   Kaulf. Enum. 1824.
- Niphobolus macrocarpus   Hooker & Arnott, 1832.
Niphobolus serpens   Endl., Prodr., Norf. 1833. 
- Niphobolus tricholepis   Carr.,  Seem. 1873.
- Pleopeltis macrosora   Presl, Epim., 1851.
- Polypodium bicolor   Mett., 1856
- Polypodium lepidopteris   Kunzel.
- Polypodium serpens   G. Forster, Prodr., 1786. 
Polypodium serpens   Swartz, Prodr., 1788. 
- Polypodium stellatum   Vahl, Symb., 1794.
- Polypodium stoloniferum   Gmelin, 1791.
- Polypodium tricholepis   Mett. ex Kuhn, 1859.
- Pyrrosia angustata ?
Pyrrosia bicolor    Ching, Bull., 1935. 
Pyrrosia blepharolepis   Ching., Bull., Chin., 1935. 
Pyrrosia macrocarpa   Shing, Amer., 1983.
Pyrrosia tricholepis   Ching. Acta Phytotax. Sin., 1965.

Division : Pteridophyta
Classe : Polypodiidea
Ordre : Polypodiales
Famille : Polypodiaceae
Genre : Pyrrosia
Espèce : serpens 

Étymologie :
Pyrrosia :
Du Grec pyro (o), τ π ρ, πυρός , " feu ".
De couleur feu.
En référence à la couleur des poils sur les feuilles.

serpens :
Du latin serpens, entis : part. prés. de serpo. 
           - serpens, f. et qqf. m. : serpent.
En référence au mode de croissance rampant.

Mode de vie :
Fougère épiphyte ou lithophyte.

Végétation :
Rhizome traçant, grimpant.

Habitat :
Forêts.
Sur les arbres ou sur la mousse rase 
des rochers.

Particularités :
Fronde relativement charnue et pubescente
sur les deux faces.



















Pubescence très importante sur la face inférieure de la fronde.








Gros plan sur le rhizome.



Origine :
Centre du pacifique ( Polynésie ) :
Iles Cook ; Archipel des Touamotu ; etc......
Altitude :
Du niveau de la mer à 900 mètres.



Culture

- Type de culture :
En pot plastique ajouré
ou sur plaque.

- Milieu de culture :
En pot :
Milieu de culture pour orchidée
avec un peu de mélange pour plante succulente ( facultatif ).
Sur plaque :
De la mousse rase.

Hygrométrie :
Jamais inférieur à 60 %.

Ventilation :
Présente mais modérée.

- Fertilisation :
Apport d'un engrais 10/10/10 tous les quinze jours
et un complexe racinaire une fois par mois environ
en remplacement d’un apport d’engrais.


- Arrosage :
Maintenir humide mais sans excès.

- Luminosité :
L’apport de lumière est de 4300 à 4400 Lux,
au rythme claire obscure de 12/12.


- Température :
La température de culture est comprise entre 15° C et 25° C
avec une baisse significative des températures pendant la nuit.


Particularités culturaux :

Comme pour beaucoup de fougère épiphyte,
le secret d'une bonne culture réside dans un bon dosage
au niveau arrosage pour préserver le rhizome tout en
hydratant correctement la plante.
personnellement je pense qu'une ventilation moyenne
est très bénéfique pour brasser l'air et sécher le rhizome
sans pour autant assécher le milieu de culture. 

Un rempotage ou empotage optimal est également important
en placent correctement le rhizome sur le milieu de culture ;
ce dernier ne devant pas être trop enfoncé dans le milieu de culture
voir juste posé dessus

Vu la finesse du rhizome,
Il est très important de bien doser ses arrosages
sous peine de le faire pourrir. 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.