dimanche 1 juin 2014

Drosera rotundifolia






Drosera rotundifolia ( L. ) 1753.
Syn :
Drosera rotundifolia var. furcata Y. Z. Ruan.
- Rorella rotundifolia ( L. ) All.
- Rossolis rotundifolia ( L. ) Moench

Division :
Classe : Equisetopsida
Ordre : Caryophyllales
Famille : Droseraceae
Genre : Drosera
Espèce : rotundifolia

Nom vernaculaire : Rossolis à feuilles rondes

Étymologie :
Drosera :
Du Grec dros ( o ) δρόσος, ου : " rosée " ;
δροσ ρός, ά, όν : " humide (couvert de rosée) ".
En référence aux gouttes sur le bout des " tentacules ".
Rappelle l’ancien nom Ros solis,
qui repose sur l’aspect scintillant des gouttelettes
sécrétées par les " tentacules ".

rotundifolia :
Du Grec rotat ) rota, ae : " roue " ;
rotundus, a, um : " en forme de roue, rond "
et 
folium : " feuille, feuillage "
En référence à la forme des feuilles.

Mode de vie :
Plante palustre terricole de tourbière.

Végétation :
Plante vivace qui disparaît en hiver ( non persistant )
sous forme d'hibernacle ( bourgeon d'hiver ).
Développement en rosette.

Habitat :
Marais tourbeux ( tourbières ).
























Gros plan sur une feuille
et les cils glanduleux
au sommet du quel
ce trouve la goutte de glu.
Les glandes sécrètent en fait 
des sucs contenants des enzymes
analogues à nos sucs gastriques permettant
la dissolution de la proie
avant d'être absorbée par la plante.


Pensant trouvé du nectar,
la proie se pose sur la feuille.
Une fois prise au piège,
elle est littéralement engluée.

Peu à peu,
les cils ainsi que la feuille
se replient sur cette dernière.
Il semblerait que ce mouvement
ne se produit pas en contact 
de substances non azotées.



Développement d'une feuille
































Développement de l'inflorescence

L'inflorescence est portée sur une hampe florale
( de 5 à 25 cm de haut ),
bien au-dessus des feuilles afin de sauvegarder
les pollinisateurs.
L'inflorescence définie est de type cyme unipare scorpioïde
composée de fleur blanches (de 3 à 12) qui s'ouvrent
successivement en remontant sur la hampe seulement vers midi
les jours les plus ensoleillés.

 
Floraison successive.



















Fructification


















Origine :
Nord de l'Europe ; Amérique du Nord ;
Sibérie ; Nouvelle Guinée ?.
Altitude :
De 25 à 2000 mètres.
Carte tirée de Wikipedia
En rouge, présence commune ;
En rose, présence sporadique.

CULTURE

Température de culture :
Climat tempéré.
Donné de rusticité jusqu'à - 20°C en pleine terre.
En été,
éviter de dépasser les 25°C.
Il est souhaitable que les températures nocturnes
soient plus fraîches.
En hiver,
garder entre 0 et 10°C.
La gelée est parfaitement supportée par des plantes
en pleine terre dans une tourbière extérieure.
Eviter la gelée pour des plantes en pot.

Type de culture :
En pot ou tourbière.
Milieu de culture :
Sphaigne vivante ou tourbe blonde.
Sol acide.

Arrosage :
Saturation du milieu de culture en été.
Humide en hiver.
Veillez a ce que le pot trempe toujours dans l'eau
au tiers de sa hauteur. 
Utilisation d'eau de pluie primordial.
Fertilisation :
Aucune.
Luminosité :
Plein soleil ou mi-ombre. 

Particularités :
Plante protégée.
Drosera rotundifolia est une plante médicinale
utilisée contre :
Les affections O.R.L. ( laryngites ; trachéites et bronchites )
   accompagnée d'une toux quinteuse surtout la nuit ;
- Contre les coqueluches et infections à VRS
  ( Virus Respiratoire Syncytial ),
   avec une toux quinteuse, pouvant entraîner des vomissements ;
dans les douleurs articulaires essentiellement au niveau
  des épaules et de la hanche (en particulier en cas de synovite aigüe
  de la hanche ou " rhume de hanche ").
   Ces douleurs seront diminuées par le mouvement.
- En cas de toux sèche avec difficulté respiratoire 
  (la toux est suffocante et s'accompagne d'inspiration sifflante).


 Particularités culturaux :
= Poussant dans les zones humide et très pauvre,
   le milieu de culture ne doit jamais être sec.
   l'eau utilisé doit être la moins minéralisé possible
   ( eau de pluie ).

L'apport de lumière peut être au maximum
   voir même le plein soleil pour avoir de belles
   tentacules bien rouges.

Il est très important de ne jamais faire
   d'apports de fertilisant.

Le pH du milieu de culture doit être acide,
   entre 5 et 5.5.

Espèce délicate de culture en pot.








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires.
N'hésitez pas à poser vos questions j'y répondrais avec plaisir.